Le Jury International




LE PRÉSIDENT DU JURY

MOHSEN MAKHMALBAF



Né à Téhéran en 1957, Mohsen Makhmalbaf est l’un des principaux représentant de la nouvelle vague du cinéma iranien. Combattant pour la démocratie, il est arrêté à l’âge de 17 ans et passe 5 ans en prison. A sa libération, il continue de lutter pour la démocratie à travers son œuvre littéraire et cinématographique. Ecrivain, il publie plus
de 30 ouvrages. Ses 30 films de fiction et documentaires, réalisés dans une dizaine de pays, ont été récompensés dans le monde entier, et notamment à Cannes,Venise
ou Locarno. Kandahar a ainsi reçu le prix œcuménique
au Festival de Cannes 2001. En 1990, Abbas Kiarostami, figure tutélaire du cinéma iranien, fait de Mohsen Makhmalbaf la figure centrale de son film Close up.
En parallèle de son activité de cinéaste et d’écrivain, c’est un infatigable militant des droits de l’homme en Iran comme en Afghanistan, ayant vécu plusieurs années à Kaboul.
Le Président, son dernier film, a été présenté cette année en ouverture de la 71ème Mostra de Venise (section Orizzonti).


PRUNE ENGLER



Collaboratrice du Festival International du Film de La Rochelle depuis 1977, Prune Engler en est, depuis 2002, la Déléguée Générale. Parallèlement à des activités de casting, elle participe également, depuis 1985, à de nombreuses commissions du CNC (avance sur recettes, premier et second collèges, aide au court métrage, aide à la distribution -vice présidente depuis 2009-). Elle est membre du jury de nombreux festivals internationaux, notamment Istanbul (2006), Riga, Fribourg et Cannes (en tant que vice-présidente du Prix de l’Education Nationale (2008) et Trieste (2009). Depuis toujours ou presque, les salles de cinéma sont les lieux qu’elle préfère habiter.



PATRICK CHAUVEL

© Nicola Lo Calzo / courtesy l’agence à Paris


Patrick Chauvel photographie depuis plus de quarante ans les conflits qui agitent le monde, du Viêt-Nam à la Libye en passant par l’Irlande du Nord, le Mozambique, l’Angola, le Liban, l’Iran, l’ex-Yougoslavie ou la Tchét- chénie. Il est également réalisateur de documentaires et a publié trois récits inspirés de son expérience de grand témoin de l’Histoire : Rapporteur de guerre, Sky et Les Pompes de Riccardo Jesus. Il a reçu de nombreux prix dont le plus prestigieux du photojournalisme : le World Press, en 1995. En 2014, il coordonne la parution de Ceux du Nord regroupant 140 photos inédites de photoreporters Nord-Viêtnamiens donnant à voir la guerre de leur point de vue.

 

GHASSAN SALHAB



Réalisateur libanais, né à Dakar, Sénégal. En dehors de ses propres réalisations, il collabore à l’écriture de scénarios et enseigne dans différentes universités au Liban. Il a réalisé six longs métrages : Beyrouth fantôme - 1998 (sélectionné aux Trois Continents/Nantes, là a sélection ACID à Cannes, et plusieurs autres Festivals Internationaux), Terra incognita - 2002 (Sélection officielle « Un Certain Regard » à Cannes), Le dernier homme - 2006 Locarno et «Tous les cinémas du monde» Cannes 2007), 1958 - 2009 (FID Marseille, Locarno et autres festivals) ; La Montagne - 2011 (FID Marseille,Toronto International Film Festival, et autres Festivals Internationaux), La Vallée – 2013 (Toronto International Film Festival...) – ainsi que plusieurs courts métrages et « vidéos ».
En 2010, Le Festival International de La Rochelle lui a rendu un hommage... Auteur par ailleurs d’un ouvrage « fragments du Livre du naufrage » (2012, Amers Editions), et de plusieurs textes publiés dans des revues spécialisées.




ANNE GIROUARD



Comédienne formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Technique du Théâtre (ENSATT), Anne Girouard fréquente depuis plus de 15 ans aussi bien les planches des théâtres que les plateaux de cinéma et de télévision.
Au théâtre, elle excelle dans tous les répertoires, sous la direction de Brigitte Jaques-Wajeman, Claudia Stavisky ou Anne-Laure Liégeois. Au cinéma on la retrouve devant la caméra de Gérard Krawczyk, d’Alain Corneau ou de Dominique Farrugia. Son incarnation de la Reine Guenièvre dans la série télévisée Kaamelott d’Alexandre Astier la fait connaître du grand public. Cette notoriété se renforce avec son premier rôle dans la série No Limit aux côtés de Vincent Elbaz.



 

LES PRIX

GRAND PRIX DU JURY

MENTION SPÉCIALE DU JURY

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE

les festivaliers seront également mis à contribution et attriburont LE PRIX DU PUBLIC en votant à la sortie de chaque séance  

 


Partenaires Institutionnels