COMPÉTITION INTERNATIONALE

 




La diversité et la richesse du monde ont toujours été reflétées grâce au cinéma. Peut-on s’informer, se mobiliser, se révolter, s’attendrir, se divertir sans bouger du moelleux fauteuil de la grande salle de projection de la Comète de Châlons-en-Champagne ? La réponse est bien évidemment positive. Le cinéma en est le vecteur. Si rien n’empêche des hommes d’aller sur les terrains d’opération, le cinéma permet de capter avec une intense acuité les maux de notre monde, de les assimiler et de mieux les comprendre. Les images scénarisées que produit le cinéma permettent de réagir plus puissamment et plus humainement que devant le flot permanent des médias d’information. Le cinéma en est l’essentiel complément. Chaque film, qu’il soit de fiction ou documentaire, est l’œuvre d’un auteur ; il traduit une vision, une voix. C’est ici que nos chemins se croisent, empruntant cette voie pour la seconde fois. A travers le regard d’artistes, le cinéma arrive à montrer l’inmontrable, les guerres et conflits, les désastres qu’ils engendrent mais aussi toute la palette des émotions humaines : le désespoir comme l'espoir…
 
Qu’ils soient allemand, américain, anglais, australien, égyptien, estonien, israélien ou norvégien; qu’ils racontent les émeutes de Belfast, les reporters de guerre en action, les déchirements régionaux dans les Caucase, le courage de soldats en Afghanistan, la rencontre entre deux soldats, Chinois et Australien, en 1942 à Singapour, le retour d’Irak d’une femme soldat, la vie d’un espion palestinien ou la schizophrénie d’Israël, avec ou sans stars, avec ou sans fard, réel ou fiction, la compétition 2014 confronte 10 voix, 10 voies, 10 regards.

Philippe Bachman
Stéphane Bergouhnioux
 

LA sélection OFFICIELLE 2014


71 BELFAST (2013), de Yann Demange - Royaume-Uni

BOYS OF ABU GHRAIB (2013), de Luke Moran - États-Unis

CANOPY (2013), de Aaron Wilson - Australie/Singapour

ENTRE DEUX MONDES (2014), de Feo Aladag - Allemagne

FORT BLISS (2014), de Claudia Myers - États-Unis

MILLE FOIS BONNE NUIT (A THOUSAND TIMES GOODNIGHT) (2013), de Erik Poppe - Norvège/Suède/Irlande

SELF MADE (2013), de Shira Geffen - Israël

TANGERINES (MANDARINES) (2013), de Zaza Usushadze - Estonie/Géorgie

THE GREEN PRINCE (2014), de Nadav Schirman - Allemagne/Royaume Uni

THE SQUARE (2013), de Jehan Noujaim - Égypte
 
 

LES PRIX 

-LE GRAND PRIX DU JURY RÉCOMPENSERA L’ŒUVRE CINÉMATOGRAPHIQUE LA PLUS SIGNIFIANTE.

-LA MENTION SPÉCIALE DU JURY SERA ATTRIBUÉE À L’ASPECT REMARQUABLE D’UN FILM.

-LE PRIX DE LA MISE EN SCÈNE

les festivaliers seront également mis à contribution et attriburont LE PRIX DU PUBLIC  en votant à la sortie de chaque séance 

 




Partenaires Institutionnels