FOCUS SARAJEVO : D'UNE GUERRE À L'AUTRE

 

 

Si l’on s’en tient aux conflits qui, en Europe, débutent et achèvent le XXème siècle, aucune ville n’incarne mieux la traversée de ce centenaire. La première guerre mondiale embrasa l’Europe à partir de la capitale Bosniaque. Le siège de Sarajevo, entre 1992 et 1996, demeure le symbole du dernier conflit majeur sur le sol européen. Ces deux faits saillants, si différents et pourtant ramenant à la même ville, ont inspiré de nombreux cinéastes. Le présent focus montre quelques uns des films, issus de nombreux pays, qui ont accompagné ce parcours et plus particulièrement la Bosnie des années de siège. Terre de conflit, Sarajevo est aussi une terre de cinéma, berceau de créateurs incontournables à l’instar de Danis Tanovic, et du plus grand festival de films d’Europe de l’Est : le festival de Sarajevo, créé en 1995, durant le siège de la ville. Il est suivi par la création, en juin 2014, d’un tout nouveau festival, porté par la fondation Warm, interrogeant les guerres.

Aujourd’hui, presque 20 ans après, le cinéma a pris le pas sur la guerre, comme s’il semblait l’avoir vaincu.


LES FILMS


CASQUE BLEU
(1995), de Chris Marker - France 

CIRKUS COLUMBIA (1997), de Danis Tanovic - Bosnie/France/GB/Allemagne/Slovenie/Belgique/Serbie

DE MAYERLING À SARAJEVO (1940), de Max Ophüls - France

JE VOUS SALUE, SARAJEVO (1993), de Jean-Luc Godard - France

NO MAN'S LAND (2001), de Danis Tanovic - Bosnie/France/Slovenie/Italie/GB/Belgique

VEILLÉES D'ARMES (1994), de Marcel Ophuls - France/Allemagne/Royaume Uni

WELCOME TO SARAJEVO (1997), de Michael Winterbottom - Royaume Uni/États-Unis

MISS SARAJEVO (1995), de Bill Carter - États-Unis



Partenaires Institutionnels